[Dans la presse] : La verrerie SGD augmente sa production dans son usine de Saint-Quentin-Lamotte

Après l’inauguration de l’usine SGD effectuée le 22 avril 2016 et relayée sur notre blog, la verrerie a pris son rythme de croisière renouant avec les performances historiques enregistrées sur l’ancien site de Mers-les-Bains. « Nous produisons tous les jours plus d’un million de flacons, soit 20 000 tonnes de verre par an », indique son directeur Christophe Rogier.

Mais le marché fait face à une croissance régulière de la demande ces dernières années, notamment aux États-Unis . En conséquence, la production doit augmenter de 5 à 10 % pour atteindre les 21 000 tonnes de verre produites. Cela représente un véritable défi industriel pour les 290 salariés de la société.

Produire plus tout en maintenant un haut niveau de qualité

Pour produire plus, il faut être plus rapide tout en maintenant un niveau d’extrême précision dans chaque geste. L’enjeu est donc d’améliorer les procédés de fabrication tout en augmentant la vitesse de production, ce qui sera permis notamment au début de l’année 2018 par l’arrivée d’un nouveau four.

SGD pic

Les équipes de la verrerie vont également renforcer les efforts pour détecter les défauts de fabrication. Une ligne pilote de tri automatique a été installée chez une filiale de SGD en Seine-Maritime pour une phase de tests, ce qui devrait permettre de gagner encore en qualité et en compétitivité. Si les essais sont concluants, l’entreprise pourrait « éventuellement envisager de nouveaux investissements en 2018 » selon son responsable.

Plus d’informations sur le site de SGD Pharma.

Source : Le Courrier Picard