[Dans la presse] : La Fabrique de l’Avenir, démarche collective inédite des Fédérations industrielles françaises

Alors que la conjoncture économique montre des signes de reprise, elles ont décidé d’agir ensemble pour provoquer une prise de conscience des Français par une mobilisation collective sans précédent. Car les fédérations industrielles partagent aujourd’hui le même constat d’une industrie qui se transforme et qui a des solutions à apporter aux problèmes des Français.
La Fabrique de l’Avenir a donc été initiée avec la volonté de s’inclure dans une démarche d’actions et de preuves :
– d’abord, un travail sur l’attractivité du secteur auprès des Français car il est pourvoyeur de beaucoup d’opportunités (100 000 postes à pourvoir chaque année d’ici 2025 en France),
– ensuite, la volonté d’agir ensemble sur des projets partagés et prioritaires comme la transformation digitale de l’industrie, l’évolution de la formation pour de nouveaux métiers en phase avec les attentes des Français, une ambition industrielle pour l’Europe, la conciliation de l’environnement et de l’industrie avec notamment « l’économie circulaire », le développement de nouveaux modèles d’affaires et de production liés au big data, avec par exemple des partenariats entre des acteurs traditionnels et des start-up.

Fabrique de l'avenir 2

Les fédérations industrielles françaises ont décidé pour la première fois de parler d’une seule voix, autour d’un projet inédit :

La Fabrique de l’Avenir.

L’industrie compte aujourd’hui 3,1 millions d’emplois directs et 4,5 millions d’emplois indirects. Avec 75% des dépenses de la R&D en France, soit 25 Mrds d’euros investis chaque année, les industries françaises portent l’innovation et le progrès technologique. Ce sont enfin les industries qui sont à l’origine du dynamisme et de l’attractivité de nos territoires : 260.000 PMI et TPI créent de l’emploi localement. Ceci est d’autant plus vrai dans la région Hauts-de-France. Erick MAILLET, Président de l’UIMM Picardie pleinement associée à cette démarche explique que « le secteur industriel est un moteur de l’économie des Hauts de France, 4ème région industrielle française. L’industrie est en pleine transformation avec à la clé des opportunités d’innovation et de développement. »
Pour lancer cette démarche inédite, les fédérations industrielles prennent la parole aujourd’hui avec un Manifeste, publié dans la presse nationale et régionale, qui témoigne de l’engagement de La Fabrique de l’Avenir au service d’une industrie porteuse de solutions pour notre pays. D’autres projets collectifs mobiliseront La Fabrique de l’Avenir sur des enjeux stratégiques pour l’industrie de demain.

Sources : Picardie La Gazette, UIMM PIcardie