[Dans la presse] : Auer consolide emploi et activité

[mp_row] [mp_span col=”3″] [mp_image id=”1014″ size=”medium” link_type=”custom_url” link=”#” target=”false” caption=”false” align=”left”] [/mp_span] [mp_span col=”9″] [mp_text]

Suite au vote d’exonération de taxes pour 5 ans par le conseil municipal l’année dernière, Auer a tenu sa promesse et a rapatrié l’ensemble de ses activités sur son site historique de Feuquières-en-Vimeu. L’entreprise a ainsi construit un nouveau bâtiment d’où sortent ses chauffe-eau high-tech, tandis que les ingénieurs du département recherche et développement pensent déjà à ceux qui relèveront des futures normes thermiques de 2020. Acteur majeur des solutions de chauffage et d’eau chaude sanitaire pour l’installation domestique, collective et tertiaire, Auer peut produire annuellement jusqu’à 50 000 chauffe-eau thermodynamiques de qualité et de performance énergétique haut-de-gamme.

[/mp_text] [/mp_span] [/mp_row] [mp_row] [mp_span col=”12″] [mp_text]

Surtout, Auer continue d’innover, en prenant bien soin de conserver une maitrise totale de son outil de production : ainsi, deux nouveaux brevets autour du chauffe-eau thermodynamique ont récemment été déposés et le dernier né de la firme possède un échangeur de chaleur à très haute capacité directement intégré dans la cuve du chauffe-eau ; cette avancée technologique est transparente pour le client mais elle promet fiabilité et durabilité du produit. L’entreprise familiale continue également d’investir : Auer a ainsi récemment investi dans une chaîne de fabrication des cuves inox pour ses chauffe-eau thermodynamiques et continue de beaucoup investir dans la formation sur nouveaux métiers, notamment les pompes à chaleur.

[/mp_text] [/mp_span] [/mp_row] [mp_row] [mp_span col=”10″] [mp_text]

Dernière entreprise française dans le secteur du chauffage, Auer travaille sur la facture énergétique et rêve de bâtiment à énergie positive avec de nouvelles techniques de microcogénération (fabrication de chauffage et d’électricité par le même appareil) ou de fonctions intelligentes. En attendant les innovations de demain, la fabrication plus écologique, passe selon Auer par les pompes à chaleur et les chauffe-eau thermodynamiques.


Source : Le courrier Picard

[/mp_text] [/mp_span] [mp_span col=”2″] [mp_image id=”1015″ size=”medium” link_type=”custom_url” link=”#” target=”false” caption=”false” align=”left”] [/mp_span] [/mp_row]